J’ai donc beaucoup parlé de l’enracinement, ou du moins du déracinement, et pas vraiment de l’ancrage. Nous y voilà enfin.

Dans mes anciennes méditations d’ancrage, je m’imaginais comme un arbre, racines plantées dans le sol, poussant poussant poussant profondément.

Ha ha ha ! Mauvaise idée… L’enracinement est une une énergie végétale, car les végétaux en règle générale s’installent à un endroit définitivement. Les êtres humains sont au contraire des être qui sont constamment en déplacement, cette énergie végétale particulière ne nous convient donc pas.

Plus tard, m’est venue une autre image, celle d’être reliée par un fil connecté au dessus de la tête, au ciel et par un autre connecté sous les pieds, à la Terre.
Cette image pour moi est synonyme d’équilibre. L’équilibre entre le ciel : connexion spirituelle, et la terre : la matière.

Être ancré, c’est être stable et serein à l’intérieur de soi. Cette stabilité intérieure est atteinte de l’intérieur et non pas par des conditions extérieures.

Peu importe l’environnement, les situations ou les énergies déstabilisantes à l’extérieur de soi, si vous êtes ancré, vous pourrez marcher dans le chaos en toute sérénité, intouché par les flux remuants de l’extérieur.

Être ancré, c’est être ici et maintenant.

C’est de savoir qui vous êtes à ce moment-ci et de l’accepter pleinement.

Être ancré, c’est le contraire d’être dispersé, c’est à dire quand une partie de vous est là, une autre est déjà dans vos tâches de demain, une autre est avec un proche qui passe un moment difficile, une autre est perdue dans les regrets du passé,…

Vous ancrer, c’est ramener toutes ces parties de vous dispersées, à l’intérieur de vous, ici et maintenant.

Vous pouvez d’ailleurs utiliser cette image en méditation :
Sentez les parties de vous qui sont dispersées ailleurs et ramenez les à l’intérieur. Vous vous sentez vous remplir peu à peu.
Connectez-vous ensuite à la terre. Faites descendre de vos pieds un fil d’énergie jusqu’au centre de la terre.
Connectez-vous au ciel. Faites monter un fil d’énergie jusqu’aux cieux divins (ou Dieu, ou la Source).
Sentez les deux énergies entrer en vous. Elles réunifient et équilibrent les parties de vous que vous avez ramenées à votre présent.
Sentez l’équilibre intérieur s’installer. Sentez la stabilité et la sérénité. Vous êtes entier, ici, et maintenant.

Ancré, vous êtes fluide, et laissez l’énergie circuler.
Vous vous adaptez rapidement aux changements et les accueillez à bras ouverts.
Vous acceptez également les moments de pause, et que chaque chose se fait en son temps, et connaîtrez la patience.
Vous serez capable de voir ce qui est à votre disposition maintenant et d’en faire le meilleur usage.
Vous serez au maximum de votre potentiel à tout moment et face à toutes situations.
Vous serez connectez à votre bonheur et votre joie intérieurs, en étant tout simplement.

Première partie : Se déraciner pour mieux s’ancrer
Deuxième partie : Se déraciner de son quotidien
Troisième partie : Se déraciner de son passé